Une Putain d’Histoire de Bernard Minier

2016-06-14 15.03.04

Après trois romans à succès Bernard Minier nous revient de nouveau avec un thriller mystérieux et sombre… En revanche, si vous vous attendiez à une énième suite avec l’inspecteur Servaz il n’en n’est rien !

Ce qu’en dit la quatrième de couverture :

Une île boisée au large de Seattle…
 » Au commencement est la peur.
La peur de se noyer.
La peur des autres,
ceux qui me détestent,
ceux qui veulent ma peau.
Autant vous le dire tout de suite :
Ce n’est pas une histoire banale. Ça non.
C’est une putain d’histoire.
Ouais, une putain d’histoire… « 

Je dois dire qu’avec ce type de résumé je ne savais pas à quoi m’attendre. Mais ayant une confiance quasi aveugle (j’exagère ^^) en Bernard Minier je me suis laissé tenter.

Après l’avoir terminé il y’ a quelques jours une chose est sur : l’auteur à réussi encore une fois à me tenir en haleine au fil des pages. L’intrigue remarquablement ficelé nous entraine sur le continent Outre-Atlantique. Le décor est bien planté : une île sur le large de Seattle, une population relativement recluse, une bande d’amis unis pour la vie, une histoire d’amour… Des meurtres, des agressions, des investigations amateuristes tout y est pour un roman réussi. Au début je vous avouerais que je trouvais le fil conducteur de l’histoire assez prévisible. Ayant lue beaucoup de livre (encore plus de thriller), j’arrive parfois à trouver la faille qui me dévoilera l’intrigue finale –ahaha-. Pour le coup avec ce roman c’est raté ! J’ai été plutôt surprise par la fin. Minier réussi à distiller une conclusion simple et efficace avec surtout un timing idéal.

Autre chose qui ma plu, l’auteur aborde avec brio (en parallèle de l’intrigue initiale) des sujets très actuels comme : les relations parents/ado, les dégâts d’internet sur notre société, l’adoption parentale etc… Tout cela avec une subtilité et une facilité qu’il apporte une certaine fraicheur à l’histoire.

Encore une fois je suis satisfaite de ce roman. Il me tarde maintenant d’avoir une suite avec l’inspecteur Servaz…

À bientôt,

S.

 

 

Enregistrer

Publicités

Pourquoi jeûner ?

plc3a9nitude-2

Nous voilà au premier jour du Ramadan (jeûne observé par la communauté musulmane), j’entends souvent les mêmes questions qui reviennent concernant le jeûne et son utilité. Et je dois dire que parfois il n’est pas évident de contrer le scepticisme de certains. Pour celles ou ceux qui ne le savent pas, mais la base du jeûne en Islam (d’un point de vue purement alimentaire) et de s’abstenir de manger et boire du lever au coucher du soleil. Cela peut paraître brutale, mais les bénéfices ce ressente très rapidement.

Pratiqué depuis des milliers d’années et à travers tout le globe, le jeûne a depuis longtemps prouvé ses vertus. Considéré comme l’une des plus vieilles méthodes d’auto guérison. Il est reconnu aujourd’hui scientifiquement comme thérapeutique et rassemble de plus en plus d’adeptes.

Mais pourquoi jeûner alors ?

D’un point de vue physique :

verre-deau

Nous consommons et stockons d’innombrables quantités de nourriture (plus encore à notre époque). Qui dit nourriture dit également toxine d’où résulte des symptômes tel que : fatigue chronique, maux de tête, difficulté de concentration, sommeil perturbé etc…. Il est donc souvent nécessaire de faire une « pause ». Pause durant laquelle, l’organisme va se désencrasser de toutes ses vieilles toxines que nous lui avons imposées au quotidien. Le foie et les parois de l’intestin se régénèrent, le pancréas et l’estomac sont mis en repos et la flore intestinale se rééquilibre. La phase de détox est activée !

Au bout de quelques jours on peut constater, une diminution des cernes, boutons et autres imperfections. Une peau plus lisse et des cheveux plus forts. La perte de poids va souvent de pair avec le jeûne, en effet à cette période là le corps puise directement dans les réserves et décharge le surplus de graisse. Attention toutefois à ne pas confondre jeûne et régime ! Autre conséquence bénéfique, s’abstenir de manger est terriblement efficace contre les maladies cardio-vasculaires. Sachant qu’a cette période le taux de sucre diminue et que les graisses sont mobilisés les risques de maladies s’amoindrissent.

Et d’un point de vue morale alors ?

C’est là toute la particularité du jeûne ! On s’attend bien souvent à être irritable en l’absence de nourriture, à sortir les crocs à la moindre contrariété. Eh non ! La sensation de faim disparaît rapidement et laisse place à la sérénité et au bien-être ! Oui avoir du temps et se délester du trop-plein (physique et morale) et l’un des objectifs principal de cette méthode alimentaire.

Recommandation :

Comme pour tout il y’ a toutefois des règles à respecter pour optimiser son jeûne et ne pas se mettre en danger.

  • Il vaut mieux se préparer en amont. D’un point de vue physique il est conseiller de : diminuer ses portions alimentaire, éviter les repas trop copieux, éliminer progressivement les aliments trop riche (viande, fromage, sucrerie etc…). Pour ce qui est de l’aspect psychologique il est conseiller de se faire un petit programme (lecture, visite culturelle, méditation etc…) qui permettra de profiter pleinement de cette période « creuse ». Démarrer un jeûne la veille au soir sans préparation n’est pas idéale et peux même être dangereux.
  • Ne pas entreprendre un jeûne si l’on a des contre-indication physique ou une prise de médicament au quotidien. La consultation de son médecin traitant permettra de voir si il y’ a danger ou non.
  • A la reprise des repas que ce soit le soir ou à la fin de la cure, ne pas s’alimenter de façon trop brutale. L’organisme à réussis à « s’alléger » il n’est donc pas judicieux de reprendre de mauvaise habitudes. Privilégier les soupes, salades, légumes, fruit etc…aux autres aliments trop riches. On réintégrera progressivement si besoin la viande, les laitages et autres.
  • Ne pas trop tirer sur la corde. En effet, point de zèle dans ce genre de processus on évitera de jeûner à tout va et de façon trop continue. Le corps comme pour tout à ses limites !

 

Sachez également qu’ils existent toute sortes de jeûne. Certains ne se priverons que d’aliment solide et mettrons à l’honneur eau et bouillon, d’autres supprimerons toutes formes d’alimentation sur plusieurs jours ; d’autres encore entamerons des mono diète… À vous de voir ce qui vous convient et s’adapte le mieux à votre mode de vie.

Pour ma part je pense que cela vaut le coup d’essayer. Mettre une parenthèse de quelques jours (voir quelques semaines), dans son assiette est bénéfique pour son organisme mais également pour son esprit !

J’en profite également pour souhaiter un bon mois de Ramadan à ma communauté, réduisons ce qui se trouve dans nos assiettes pour nourrir d’avantages nos esprits !

À très vite,

S.

 

 

 

 

L’anti-cerne Sephora un bon plan ?

20160531_135524

Je me maquille très peu le teint. De l’anti-cerne (avec parfois un peu de poudre) me suffit amplement au quotidien. C’est pourquoi j’aime tester régulièrement ce type de produit en espérant trouver Le Graal au meilleur prix. Depuis quelques semaines je tournais autour de la dernière sortie Sephora : l’anti-cerne haute couvrance. Les -25% de l’enseigne ont eu raison de moi et je me suis laissé tenté par l’article en question !

Le produit se présente dans un tube en plastique plutôt solide, simple et soft. Ni cheap, ni spécialement travaillé juste ce qu’il faut. Mon choix c’est porté sur la teinte « Cream ». Un beige avec de légère sous teinte jaune, idéal pour ma carnation qui tire sur le doré. La texture est liquide mais assez épaisse pour la travailler au doigts sans difficulté.

20160531_135529

20160531_135554

20160531_135628

Ce que j’en pense :

Je m’attendais à mieux. Certes le produit est bien couvrant, il lisse les ridules (surtout si on le poudre bien) et illumine le dessous de l’oeil. Mais justement il illumine TROP à mon goût. J’attends d’un anti-cerne qu’il neutralise d’abord la couleur de mon cerne, puis qu’il illumine juste ce qu’il faut afin d’apporter une jolie lumière à mon regard (non je ne demande pas la lune ^^). Je vois souvent sur la toile des filles qui conseillent d’utiliser des anti-cerne beaucoup plus clair que sa carnation pour un bon résultat…Grosse erreur ! Quand un cerne sombre est juste illuminé par une couleur trop clair, il à tendance à devenir grisâtre et ternes au fil des heures. Pour éviter cela on neutralise la couleur de son cerne (grâce à un système de colorimétrie cf photo suivante), puis on illumine pour ouvrir le regard.

Capture d’écran 2016-05-31 à 23.32.36

Autre point négatif : son odeur. Si vos narines frétillent à la moindre odeur suspecte ne vous donnez pas la peine d’investir là-dedans. De plus, les couleurs en vente reste dans la même gamme de teinte, relativement clair. Des teintes plus variées ne serait pas de refus.

Toutefois c’est un bon produit si vous l’utilisez en complément d’un anti-cerne adapté ou d’un neutraliseur et sur les zones de lumières que vous souhaitez travailler lors du contouring.

Vous pourrez le trouver chez Sephora et en ligne ici pour 13.95e.

m12751298_329370_medium

Et vous quel est votre anti-cerne favoris ?

À bientôt,

S.

 

Meurtres pour Rédemption

Capture d’écran 2016-05-18 à 21.45.41

Comme vous le savez peut-être j’aime énormément les thrillers, polar noir et autres dans le genre. Le tragique, le gore, le côté obscur sont des styles qui m’attire énormément, aller savoir pourquoi… C’est donc sans surprise que je vous présente ici une de mes dernières lectures : « Meurtres pour rédemption » de Karine Giebel. J’ai maintes fois eu l’occasion de voir des avis sur ces écrits plus qu’élogieux aussi bien de la presse littéraire que de lecteurs anonyme.

Le résumé :

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption.

Pour être poignant, sombre et dur ce livre l’est réellement. Ici pas de tabou. Toute la violence, le sadisme et la haine humaine nous vomissent littéralement dessus au fil des pages. Toutefois l’intrigue est assez différente de ce que j’ai connue habituellement. L’histoire n’est pas construite autour d’un suspens, qui nous tient en haleine au fil de la lecture. Les personnages sont pour ma part aussi attachant que détestable. Ils oscillent généralement entre noirceur et lumière, comme si on assistait à un combat de l’âme humaine pour le meilleur et pour le pire. Alors oui l’histoire vous prend aux tripes, mais j’ai fini par me lasser à un moment du trop plein de violence et brutalité. Certains critiques on même comparé Marianne (personnage principale) à Lisbeth Salanderpersonnage qui m’a marqué et que j’ai admiré – protagoniste d’un autre polar à grand succès (la trilogie Millenium que j’ai dévoré). Je trouve qu’à part quelques traits en commun physique surtout, peu de choses les rassemblent.

Ce qui est assez étrange c’est que je ne sais pas si j’ai réellement aimé ce livre. Quelque chose cloche, ou peut-être que je m’attendais à autre chose. Quoiqu’il en soit il mérite d’être lu, car la plume et le style de Karine Giebel valent le détour.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez si jamais l’envie vous prend de le lire 🙂

À très bientôt,

S.

Liebster Award

liebsteraward-1

Hello tout le monde pour cette semaine je me laisse tenter par le fameux Liebster Award ! Vous savez ce tag qui permet de se faire connaitre et de connaitre d’autres blogs. Le principe est simple : je raconte 11 choses sur moi, répond à 11 questions de la personne qui ma nominé, choisir 11 blogs qui répondrons à mes 11 questions également (que j’aurais créée en amont of course), mettre les liens de leurs blog et les informer de leurs nominations puis enfin prévenir la personne qui m’a nominé que le tag est fait !

C’est partie !!!

  • Contrairement à beaucoup de filles, je n’ai jamais voulu être une princesse plus jeune mais pirate.
  • Je rêverais de faire le tour du monde en sac à dos.
  • Paradoxalement j’aime beaucoup le maquillage mais je n’en suis pas dépendante. Je me maquille avant tout par plaisir et non pour camoufler mes imperfections du quotidien. Je n’ai aucune honte à sortir au naturel et ce même si j’ai une sale mine.
  • J’aime faire des soins maisons (surtout capillaire) et ce depuis des années, tambouiller divers ingrédients puis voir le résultat (souvent au delà de mes espérances) me procure beaucoup de joie.
  • Ma première passion est la lecture, j’ai appris à lire relativement tôt et vite et je n’ai depuis jamais lâché le plaisir de tourner les pages d’un livre et de m’immerger dans un autre monde.
  • J’ai une addiction pour les thrillers (livre-série-film) ou les films psychologique/dramatique. Le genre de truc qui te retourne le cerveau quoi !
  • J’aimerais finir dans un endroit sauvage (ou presque) à cultiver des plantes, des fruits/légumes etc…
  • J’ai longtemps eu des complexes physiques (comme beaucoup j’imagine) heureusement cela s’atténue de jour en jour.
  • Je ne supporte pas de dormir la fenêtre ouverte (sauf grosse chaleur) et il faut que les rideaux, volets etc…soit tirés sinon c’est niet.
  • Je pense et j’ai envie de faire mille choses à la fois. Du coup, je fini toujours par me disperser et c’est frustrant à la longue.
  • Je parais très terre à terre mais en vrai je suis une grande rêveuse, je suis capable de me faire un film ou une série (dans ma tête of course) en moins de deux !

 Les questions de Silencedemoiselle 🙂

  1. Que signifie (et représente) l’art pour toi ? Un moyen d’expression et une traçabilité dans le temps.
  2. Quel est l’art que tu préfères pratiquer ? Pourquoi ? L’écriture et le dessin. Car ce sont des activités qui peuvent être fait en solitaire et qui laisse libre cour à mon imagination.
  3. Que penses tu du maquillage et des filles qui se maquillent? Est ce une forme d’art ? Je n’en pense rien de particulier, chacun est libre d’en utiliser ou non. Après je trouve ça dommage quand cela devient une dépendance. Mais pour ma part j’aime beaucoup, bien que je n’en utilise pas forcément au quotidien. Oui cela est une forme d’art, car à travers un maquillage on peux être totalement différents et transmettre quelque chose (qu’il soit artistique ou non).
  4. Ton blog parle t-il de cet art (que tu préfères) et pourquoi as tu crée ton blog ? Non pas pour l’instant.
  5. Quelle est ta plus grande fierté ? M’accepter comme je suis et ne pas me laisser dériver vers les diktats de la société.
  6. Est ce qu’il y a quelque chose que tu veux faire mais que tu n’oses pas ? (Pourquoi tu n’oses pas). Tout plaquer du jour au lendemain et partir loin.
  7. Aimes tu voyager? Pourquoi ? (Si oui) Quels pays as tu visité et quels pays tu voudrais visiter (pourquoi) ? OUI !!! C’est très enrichissant au delà du fait de découvrir d’autres culture, paysage et mode de vie on en apprends aussi parfois sur nous même. J’ai eu la chance d’aller en Angleterre, Turquie, Espagne, Maroc, Belgique, Pays-Bas. Je rêve d’ailleurs d’élargir mes horizons et de crapahuter au quatre coins du globe.
  8. Pratiques tu un sport ? Si oui lequel et qu’est ce qu’il t’apporte ? Sinon voudrais tu en pratiquer un ? Il faudrait que je m’y remette ! ^^
  9. Aimes tu cuisiner ? Pourquoi ? Prends tu le temps de le faire ? Oui, car cela me détend et pour moi ça reste une forme de créativité (surtout pour les pâtisseries). mais malheureusement je ne le fais pas souvent.
  10. Y a t-il un projet pour cette année 2016 ? Oui, mais tant que ça n’est pas du concret je préfère ne pas en parler.
  11. As tu des conseils pour les Blogger débutants ? Soyez vous même, et n’hésitez pas à oser faire des choses différentes mais qui vous corresponde avant tout. La blogosphère peux parfois paraître individualiste ou superficiel, mais on y fait aussi de jolies rencontres !

 Voici mes questions :

1 – Qu’est ce qui ta décidé à blogger ? Est ce plus difficile que tu ne le pensais ?

2 – Qu’est ce que tu préfère dans le blogging ? Ce que tu aime le moins ?

3 – Dirais tu qu’on est soumis à trop de pression, de contrainte, de diktat de nos jours ? Pourquoi ?

4 – Quels sont tes passions ? Tu en parle sur ton blog ?

5 – Est ce compatible selon toi avec le blogging (tes passions) ?

6- Qu’est ce qui t’inspire pour écrire tes articles sur le blog ?

7- Ou aimerais tu être en ce moment ? Pourquoi ?

8- Que pense tu de se phénomène cosmétique bio-handmade, retour vers le naturel etc..?

9- Pourrais tu te lancer la dedans à l’avenir ? Pourquoi ?

10-Quel serait ton plus grand rêve ?

11- As tu l’impression d’être arrivé au sommet de tes objectifs aujourd’hui ?

Voilà ! J’espère que cela vous plaira ! Pour ce tag je nomme AdizawoodTakeitgreenGarlic and GrenadineHellococoonThe Serial MakeurMarie- Juliette-BlogCrapetteMa-Wishlist (oui il n’y en à pas 11 mais tant pis roooh ^^faites le si ça vous dit )

Un grand merci à Lou Anne du blog Silencedemoiselle pour la nomination ! 🙂

 

 

 

 

Mon nude parfait

20160429_164815

Je le voulais, je le cherchais et je l’ai enfin trouvé ! Mon nude parfait. Tout comme celles qui recherchent la fameuse petite robe noire. Moi je cherchais un rouge à lèvre au ton naturel qui s’accorderait parfaitement à ma carnation. Et bien entendu du confort, de la pigmentation et tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un ral non mais ! Autant vous dire que ce ne fut pas une mince affaire ! Entre celui qui te fait ressembler à un cadavre tout droit sortie du ski et l’autre tellement foncée qu’on se demande ou est la « nudité » de la chose. Je n’ai essuyé que déception et frustration.

En passant commande sur le site Nyx (oui je sais, je parle beaucoup de cette marque ^^), et à défaut de n’avoir pu mettre la main sur les lip lingerie. J’ai voulu tester une de leur nouveauté : les full throttle ! Un rouge à lèvre crémeux mais qui ce matifie après application ! De plus sa forme biseautée du raisin permet une application précise et facile.

Nyx propose 12 couleurs pour cette gamme, du plus clair au plus foncé en passant par des couleurs pétante. Encore une fois la marque n’y va pas de main morte pour le choix des couleurs.

full2

9628m

Voyons voir ce qu’il en est réellement :

Mon choix c’est porté sur la teinte « Kiss The Dust » (une subtil mélange de rose-beige-marron) et je dois dire que c’est LE coup de cœur de ces dernières semaines. À la base je passais commande pour obtenir les nouvelles teintes des soft matte lip cream (ma revue ici), et je l’ai pris au hasard pour me faire une idée de cette nouveauté. L’application est ultra facile, le raisin est biseautée comme prévu (malheureusement sa forme s’estompe rapidement). Sa texture est crémeuse ce qui facilite l’application, mais il se matifie très vite et on se retrouve avec une belle couleur opaque et uniforme.

20160502_111111-001

20160502_111516-001

20160502_111453-001

20160502_111549-001

Mais ce qui bluffe particulièrement au delà, de sa couleur qui s’accorde parfaitement à ma carnation : c’est sa tenue ! Il tient presque aussi bien que les matte en version liquide, prévoir une éventuelle retouche après un repas mais c’est tout !

20160429_164838

Le seul reproche que je peux faire à ce produit, est qu’il s’use rapidement, en effet le raisin est fin et petit du coup la contenance n’est pas optimal selon moi. Car c’est le genre de couleur que je porte au quotidien. Malgré tout je suis très contente de cette trouvaille ! J’ai déjà d’autre teintes en vue mais ils sont malheureusement presque tous en rupture (victime de leurs succès?). Vous pourrez les retrouver ici au prix de 6.90e !

Vous aussi vous avez eu du mal à trouver votre nude parfait ?

À très vite,

S.

 

 

L’huile de Jojoba : pourquoi je ne m’en lasse pas ?

8387302-13154389

Si il y’a bien une huile végétale qui m’est indispensable depuis mon retour au naturel c’est bien l’huile de Jojoba. À savoir malgré tout, qu’a la base j’étais assez réticente à l’utiliser. J’entendais partout qu’elle était la meilleure amie des peaux grasses et acnéique et des cheveux gras d’une manière générale. Car de par sa composition c’est l’huile qui semble la plus proche de notre sébum naturel. Ayant la peau sèche et déshydraté, je n’étais pas sur de ses effets. Toutefois en bonne guerrière que je suis, j’ai quand même voulu tester !

Après plus d’un an d’utilisation…

Cette huile est tout simplement géniale ! Elle pénètre la peau et les cheveux en un rien de temps, de plus elle dépose un léger film de protection qui me soulage de mes tiraillements et autres zones sèche de mon visage. Pour info, je fais également de l’eczéma et cette merveille en bouteille me soulage instantanément lors de mes crises. Je retrouve rapidement une élasticité et une souplesse qui me manque cruellement au quotidien.

Comment je l’utilise en général sur ma peau et mes cheveux :

La nuit avant de me coucher, j’en applique sur mon visage en remplacement d’une crème ou masque de nuit. Les effets sont rapidement au rendez-vous, le matin ma peau est douce comme celle d’un nouveau né ^^. Il m’arrive également de la combiner à des poudres (orange, ghassoul ou henné) que j’applique en masque soin visage et c’est le top ! Lors de mes sessions démaquillage, elle devient ma meilleure amie pour effacer d’un coup toutes traces de maquillage. Mais également (et surtout) pour laisser ma peau sans effet poisseux.

Pour ce qui est des cheveux je suis également plus que satisfaite. Ayant une tignasse qui s’assèche pour un rien, cette huile pénètre très bien la fibre capillaire. Du coup, je n’ai pas l’impression que mon cheveux sature du trop plein de gras ! Ma crinière est plus souple et les boucles se redessinent d’avantage. Pour ce qui est de l’utilisation je fais tout simplement des bains d’huiles avant shampoing que je laisse poser quelques heures. Je l’ajoute également à des soins plus élaborés, pour un résultat optimal. En été elle me sert également  d’huile protectrice quand j’expose mes cheveux et ma peau au soleil !

J’espère vous avoir donné envie de l’essayer, car honnêtement elle vaut réellement le détour. Son prix, son efficacité et sa facilité à s’en procurer fait que je la classe d’emblée dans le top 5 des HV à avoir chez soi ! N’hésitez pas à me donner vos avis également et vos utilisations de l’huile de Jojoba, plus on en apprend mieux c’est ^^

À très bientôt,

S.